Quand se tourner vers la médecine du sommeil ?

De nos jours, les problèmes d’endormissement ou de sommeil vraiment réparateur sont devenus presque quotidiens pour bon nombre de personnes.

Une fragilité engendrée par des problèmes de couple, un stress toujours plus important au travail, ou encore une maladie qui se déclare et qui par ses conséquences physiques ou psychiques viennent perturber les nuits de plus en plus de personnes.

L’enchaînement de nuits sans sommeil peut très vite entrainer un engrenage fatigue, irritabilité, nervosité et impossibilité de dormir qui peut à terme devenir dramatique pour beaucoup. Il ne faut pas attendre d’être à bout pour chercher des solutions car un problème qui peut paraître anodin peut très vite dégénérer.

Face à ces problèmes, il ne faut pas hésiter à se tourner vers la médecine du sommeil.

Médecine du sommeil : les solutions

Plusieurs solutions s’offrent aux personnes qui souffrent d’insomnies plus ou moins graves.

N’oubliez pas que la première des choses à faire est de revoir son hygiène de vie tout simplement car certaines activités pratiquées le soir sont néfastes pour trouver un sommeil réparateur.

Donc le soir, il faudrait éviter de :

  • faire un repas trop copieux,
  • pratiquer un sport trop tard,
  • regarder la télévision tard dans la soirée,
  • être sur l’ordinateur ou les jeux vidéos.

Si ces quelques ajustements dans votre rythme de vie ne suffisent pas à vous rendre un sommeil réparateur, il est temps de vous tourner vers la médecine du sommeil.

Privilégiez toujours, dans un premier temps, les médecines douces comme par exemple les traitements homéopathiques qui apportent bien être sans effets secondaires.

Ou encore l’aromathérapie qui peut être une solution tout à fait satisfaisante au manque de sommeil (ne pas hésiter à se faire conseiller par un médecin spécialiste).

Enfin, l’acupuncture ou encore l’hypnose peuvent aussi chez certains patients une bonne méthode pour soigner les problèmes de sommeil.
Ces méthodes apportent des résultats concluants sur le sommeil, mais il faut savoir preuve de patience. En générale, plusieurs séances sont nécessaires pour retrouver le sommeil et vaincre l’insomnie.

L’hypnose : une solution contre l’insomnie

La chronothérapie peut aussi être considérée comme médecine du sommeil, mais elle est privilégiée lorsque le problème vient d’un rythme biologique mal respecté et dans ce cas elle prouve toute son efficacité.t

Si toutes ces méthodes s’avèrent inefficaces pour retrouver un sommeil de « bébé », alors il est conseillé de se tourner vers un médecin. Ce dernier proposera une méthode médicamenteuse qui comprend différentes solutions (somnifères, barbituriques, anxiolytiques, etc…). Grâce à leur action chimique, ils vont apporter à l’organisme le sommeil tant attendu.

Toutefois, il faut être vigilant à la dépendance en cas de traitement à long terme. De plus, il peut aussi y avoir des effets secondaires désagréables.

A chacun sa médecine du sommeil

Chacun peut choisir sa médecine du sommeil suivant son cas : quelquefois le fait de faire simplement du yoga ou de la relaxation peut suffire pour retrouver un sommeil de plomb.

Mais parfois il faut en passer par les médecins et les médicaments pour soigner un mal beaucoup plus profond, ou faire le choix du milieu en utilisant des méthodes homéopathiques ou des huiles essentielles.

Mais ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas prendre ce problème à la légère car il peut cacher un mal beaucoup plus profond (dépression, maladie, etc.).

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *