Le sommeil polyphasique, une autre façon de dormir

Dormir 8 heures par jour ? C’est de moins en moins possible avec l’arrivée de nouvelles professions qui exigent une présence presque permanente sur 24 heures. Les heures de repos, pourtant important pour l’organisme, ne sont plus respectées. Il faut pouvoir gérer ce manque de repos et cette accumulation de stress.

A côté des recours thérapeutiques et des méthodes de relaxation, il y a l’option du sommeil polyphasique qui entre de plus en plus dans les habitudes.

Le sommeil polyphasique, une nouvelle façon de gérer son temps

Le sommeil polyphasique est une option idéale pour ceux qui ne peuvent pas consacrer plusieurs heures au sommeil. C’est un sommeil en plusieurs phases contrairement au sommeil monophasique (heures de repos accomplies en une nuit).

Il y a d’abord eu la forme biphasique qui comprend la sieste et le sommeil pendant la nuit. Mais au fil des années, l’évolution des modes de fonctionnement dans l’administration ou dans l’entreprise fait ressortir le besoin d’optimiser le temps de travail en subdivisant le temps de sommeil en petites phases (de 30 minutes par exemple) sur les 24 heures d’une journée.

Cela permet de travailler, mais aussi de donner du repos à l’organisme.

Le sommeil polyphasique, une option à plusieurs méthodes

Il existe plusieurs méthodes de sommeil polyphasique. Elles se basent sur la répartition du temps de sommeil.

La méthode Dymaxion, la moins connue, répartit le temps de sommeil en quatre périodes égales.

Uberman, une des méthodes les plus connues, fait une répartition en six périodes égales.

Enfin, la méthode Everyman propose une subdivision en quatre périodes : une longue période de sommeil et trois petites périodes égales.

Le sommeil polyphasique, dormir en plusieurs périodes

Un avantage : gagner du temps

Le sommeil polyphasique est devenu une bonne méthode de gestion de son temps de travail et de son temps de repos.

Cette alternance entre travail et sommeil soumet l’organisme à un rythme de travail plus relaxe. Ce qui permet de travailler pendant plus d’heures que prévu en réduisant le temps de sommeil.

Avec ce rythme de sommeil, on bénéficie plus de la nuit. C’est une nouvelle manière de gérer son temps et de réussir à faire reposer son organisme.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *